Le rapport Libault paru en mars 2019 est basé sur de nombreux constats d’urgence autour de la personne âgée.

L’urgence démographique  avec le vieillissement des personnes mais aussi de leurs aidants, et en parallèle une faible attractivité des métiers du grand âge

L’urgence sociétale devant l’augmentation prévisible des personnes dépendantes : +200 000 entre 2015 et 2030. On s’interroge sur la prévention de la perte d’autonomie sachant que le souhait principal des personnes est le maintien au domicile

L’urgence institutionnelle avec la question de l’accueil de ces patients âgés dans les structures de soins : comment éviter les passages injustifiés dans les services d’accueil des urgences ? Comment améliorer les séjours dans les services de spécialités où il faut aller de plus en plus vite ? Comment soutenir les EHPAD pour prendre soin des personnes plus complexes sur le plan médical ?

L’urgence  éthique  avec les difficultés variables de la prise de décision au grand âge compte tenu d’une population très hétérogène, et aussi la difficulté à entendre et écouter leur  parole

Les Equipes mobiles de Gériatrie (EMG) interviennent sur tous ces terrains d’  urgence  avec des actions sur le terrain, rapides, mobiles, pluridisciplinaires centrée sur la  prévention, la formation, l’expertise et la réflexion.

Ce sont ces actions que que nous voulons mettre en avnt, lors du congrès national des EMG qui aura lieu à Paris le 17 et 18 septembre 2020 à L’ASIEM (Paris 7).  Nous souhaitons aussi réfléchir ensemble aux limites et aux perspectives des EMG et croiser nos regards avec ceux d’intervenants issus du monde de la politique, des sciences humaines, du journalisme, de l’éthique…

Il y a urgence à échanger et à nous rencontrer mais aussi à prendre un temps, celui du congrès pour mieux appréhender cet enjeu des prochaines années !

Copyright 2020 JEMG. Tous droits réservés